Nous embauchons un•e Coordinateur•ice du développement organisationnel et de la formation

La date limite de dépôt des candidatures est le 18 juin. Les entrevues auront lieu dans la semaine du 3 juillet.

Le Centre des organismes communautaires (COCo)

Le Centre des organismes communautaires (COCo) est un organisme provincial à but non lucratif qui travaille à l’essor d’un secteur communautaire québécois inclusif et axé sur la justice sociale, où les organismes populaires peuvent prospérer. Nous y voyons un élément essentiel dans la création d’une société plus juste et équitable. À cette fin, le COCo offre des services de formation, d’accompagnement et de soutien technologique aux petites organisations populaires et aux organismes dont le mandat vise la justice sociale. Nous nous appuyons également sur nos recherches pour favoriser le dialogue et le changement en ce qui concerne l’inclusion et la diversité dans le secteur à but non lucratif québécois.

 

À propos du poste

Les deux personnes recrutées rejoindront une équipe de trois coordonnateur•ices du développement organisationnel et de la formation. Les trois coordonnateur•ices du développement organisationnel et de la formation sont conjointement responsables de la supervision et du soutien des services de facilitation et de consultation offerts par le COCo aux organismes sans but lucratif du Québec, axés sur le développement organisationnel et le travail de lutte contre l’oppression. Le COCo offre des services d’accompagnement à entre 50 et 100 organismes par année, et ces services évoluent rapidement pour répondre aux besoins du secteur et à notre propre théorie du changement.

 

En tant que membre de l’équipe hautement collaborative du COCo, les personnes occupant ces postes participeront activement aux conversations internes sur le développement organisationnel et contribueront à d’autres tâches de gestion collective.

 

En fonction de la charge de travail et de la capacité organisationnelle, les coordinateur•ices du développement organisationnel et de la formation soutiendront également la facilitation et la formation au sein des organismes communautaires populaires, pour que ceux-ci prospèrent grâce à un accompagnement individuel.

 

Date limite de dépôt des candidatures : 18 juin. La date d’entrée en fonction visée est le 14 août.

Durée du contrat : Un an, renouvelable.

Horaires : 30 heures par semaine. À l’occasion et avec préavis, du travail tôt le matin, le soir et la fin de semaine sera requis.

Rémunération : 33,92$ de l’heure, avec des augmentations annuelles de 2%.

Avantages : Assurance maladie, régime de retraite, 4 semaines de vacances et 2 semaines de congés payés en décembre, allocation bihebdomadaire pour couvrir les frais de travail à domicile, lorsque cela est requis par la COVID.

Tâches et responsabilités :

 

Développement organisationnel et coordination de la formation : 

  • Effectuer les tâches administratives régulières nécessaires au maintien de nos services de développement organisationnel et de formation, y compris la mise à jour de notre base de données ; s’assurer que les contrats soient signés et que les factures aient été envoyées ;
  • Mener des évaluations avec les groupes communautaires pour les aider à identifier leurs besoins et leurs défis principaux, puis les jumeler avec un•e de nos facilitateur•ices affilié•es qualifié•es ;
  • Coordonner l’équipe de consultant•es et de facilitateur•ices, notamment en recrutant et en formant les nouveaux membres de l’équipe, en soutenant les facilitateur•ices dans leur développement professionnel et en concevant des opportunités de connexion et d’apprentissage d’équipe ;
  • Garantir des conditions de travail favorables aux facilitateur•ices, y compris en travaillant avec des facilitateur•ices qui naviguent des accompagnements complexes (par exemple, lutte contre le racisme, coaching, planification stratégique, médiation de conflits, ressources humaines, gestion et développement d’équipes) ;
  • Gérer les relations avec les client•es en collaboration avec l’équipe de facilitation, y compris la résolution de problèmes, le cas échéant ; 
  • Collaborer avec les autres coordinateur•ices du développement organisationnel et de la formation et d’autres membres du personnel à l’amélioration et au déploiement du service d’information et d’orientation du COCo (info-COCo), en contribuant à améliorer le processus d’accueil et à trier les demandes émanant d’organisations confrontées à des problèmes dans le cadre de leur travail quotidien ;
  • Développer et maintenir une archive interne d’outils de formation, de facilitation et de conception de processus pour l’équipe de consultant•es, en collaboration avec lea coordinateur•ice de la communication et des événements et d’autres membres de l’équipe ; 
  • Assurer la supervision et l’orientation stratégique de nos services de développement organisationnel et de formation axés sur des pratiques anti-oppressives, en collaboration avec lea coordinateur•ice exécutif•ve des programmes. Il s’agit notamment de développer des pratiques de retour d’information régulier, de créer et de faire évoluer les systèmes de gestion des données, de faire le suivi des finances du programme, de traiter les factures des facilitateur•ices et de diriger et de mettre en place les changements apportés à nos services.

Collaboration collective

  • Contribuer activement aux discussions de gestion collective, ainsi qu’au développement organisationnel du COCo ; 
  • Fournir un soutien en matière de ressources humaines et participer à la co-supervision ;
  • Participer aux tâches collectives, y compris répondre au téléphone, assurer une présence dans nos bureaux et entretenir le local ; 
  • S’engager activement dans une réflexion critique (tant au niveau individuel qu’organisationnel) sur les principes d’anti-oppression, de justice sociale et d’accessibilité et leur mise en œuvre dans le milieu de travail.

 

Consultant•e en santé organisationnelle : 

En fonction de la charge de travail et de la capacité organisationnelle de la personne embauchée à titre de coordinateur•ice du développement organisationnel et de la formation, celle-ci pourra contribuer davantage à la santé et au bien-être des organisations communautaires populaires (jusqu’à un maximum de 10 % de sa charge de travail) :

 

  • Accompagnement des organisations dans le cadre de changements organisationnels à long terme (travail sur la vision et la mission, planification stratégique, restructuration, etc.) ;
  • Concevoir et animer des ateliers, des formations et des processus de changement de groupe ; 
  • Poursuivre le développement de stratégies de changement organisationnel liées aux valeurs d’anti-oppression, d’antiracisme et de justice sociale ; 
  • Médiation des conflits interpersonnels au sein des organisations.

Ce que nous recherchons chez un•e candidat•e :

Un•e candidat•e idéal•e est en mesure de comprendre et d’exprimer clairement les besoins des organisations et le type de soutien dont celles-ci pourraient bénéficier. Un•e candidat•e idéal•e est passionné•e par la promotion des valeurs anti-oppressives et le changement organisationnel dans le secteur communautaire. Iel possède une connaissance approfondie du travail organisationnel en matière de justice sociale et de lutte contre le racisme et s’engage à soutenir les facilitateur•ices dans ce contexte. Iel aime encadrer et soutenir les autres dans leur travail, et aime travailler en équipe. Iel ne se sent pas dépassé•e par les tâches administratives, aime résoudre les problèmes de manière créative et est en mesure d’avoir une vision globale et à long terme. Iel aime traduire une vision organisationnelle en pratiques quotidiennes, et faire des choix éclairés sur l’allocation de nos ressources. Iel a à cœur le bien-être du secteur communautaire québécois ! 

 

Aucun•e candidat•e n’aura toutes les qualités qui figurent sur cette liste, et ce n’est pas nécessaire ! Nous encourageons les candidat•es qui ne remplissent pas tous les critères, mais qui sont enthousiastes à l’idée d’occuper ce poste, à poser leur candidature. Puisqu’il y a trois postes de coordination au développement organisationnel et de la formation, nous serons potentiellement en mesure de créer un ensemble de compétences complémentaires. 

Qualités et compétences : 

  • Sens de l’organisation et maîtrise (appréciation, même!) du travail administratif ;
  • Capacité de réflexion stratégique au nom de l’organisation et du programme ;
  • Capacité à concevoir, gérer et améliorer des systèmes ;
  • Réactivité aux besoins et problèmes émergents ; capacité à générer des solutions créatives et humaines ;
  • En mesure de discerner un processus, une voie ou des limites face à des situations organisationnelles complexes ; 
  • Capacité à offrir du coaching, du soutien et du mentorat à nos facilitateur•ices ;
  • Possède des compétences en matière de supervision qui peuvent être appliquées dans le cadre d’une structure collaborative ;
  • Compréhension approfondie de la lutte contre l’oppression et le racisme ;
  • Capacité à écouter profondément et à communiquer clairement ;
  • Fait preuve de responsabilité et de leadership ;
  • Désir soutenir l’engagement du COCo à amplifier les voix marginalisées dans le secteur communautaire ;
  • Bilinguisme : maîtrise fonctionnelle du français et de l’anglais ;
  • Facilité d’apprentissage et d’utilisation des logiciels existants (par exemple, Google Drive, Salesforce). 

 

Expérience ou formation :

  • Expérience et intérêt pour le travail collaboratif ;
  • Expérience dans la conduite et l’analyse d’évaluations des besoins ;
  • Expérience en leadership de groupes, en supervision de processus et de structures, ou en soutien à la supervision ;
  • Expérience en formation de consultant•es, de formateur•ices et d’animateur•ices ;
  • Expérience avec la mise en œuvre de pratiques anti-oppression au sein d’organisations ;
  • Expérience au sein du secteur communautaire québécois ;
  • Expérience en matière de conseil, de facilitation ou de médiation, dans des contextes de développement organisationnel, de préférence.

Connaissances : 

  • Compréhension des principales composantes de la santé organisationnelle (systèmes de gestion des personnes, culture du milieu de travail, planification stratégique, gouvernance et processus, etc.)
  • Compréhension développée de l’antiracisme et d’autres mouvements de justice sociale, ainsi que de leurs applications en matière de facilitation et de consultation. 
  • Compréhension des obstacles rencontrés par les communautés racisées et autres communautés marginalisées au Québec.
  • Compréhension de la consultation en processus.

 

Environnement de travail : 

Vous vous joindrez à une équipe de 7 à 9 personnes et une communauté de facilitateur•ices affilié•es :

  • Un environnement de travail horizontal, hautement collaboratif et non traditionnel ; 
  • Un cercle de leadership composé de 3 co-coordinateur•ices exécutif•ves ;
  • Une équipe dynamique qui n’hésite pas à travailler à des rythmes différents ; 
  • Actuellement, le COCo travaille à distance et collabore sur des plateformes virtuelles. Nous travaillons sur une politique hybride et collective de retour au travail. Nous pourrons vous faire part de nos réflexions à ce sujet lors des entrevues ; 
  • En temps normal, le COCo travaille dans un bureau ouvert au centre-ville de Montréal/Tiohtià:ke/Mooniyaang

Accessibilité : 

 

Le COCo mène actuellement ses activités de manière virtuelle, avec des réunions hybrides ou en personne occasionnelles. Les bureaux et les salles de bain du COCo sont accessibles aux personnes en fauteuil roulant. Comme nous partageons l’édifice avec d’autres bureaux, nous ne pouvons pas garantir un espace sans odeur. Cependant, nous souhaitons maintenir un espace à odeur réduite. Nous continuons de nous familiariser avec l’accessibilité en ligne dans le cadre de nos pratiques de travail à domicile. Si vous avez des questions spécifiques concernant l’accessibilité de nos pratiques de télétravail ou de nos locaux, n’hésitez pas à contacter Naïma par courriel à l’adresse suivante : naimap@coco-net.org.

 

Processus d’embauche :

Pour postuler :

Les candidat•es sont invité•es à remplir ce formulaire, en anglais ou en français, à la place d’une lettre de motivation. Le formulaire vous demandera également d’inclure votre curriculum vitae au format PDF. Notez que vous ne pouvez pas modifier vos réponses une fois qu’elles ont été envoyées. Si vous avez des problèmes avec le formulaire, veuillez contacter Emilia Gonzalez (emiliag@coco-net.org). 

Notre processus d’embauche :

Afin de garantir le plus haut degré d’objectivité possible dans notre processus de sélection, nous évaluons toutes les candidatures de manière anonyme. Seul•es les candidat•es sélectionné•es pour une entrevue seront contacté•es. Les entrevues se dérouleront en anglais et en français et devraient avoir lieu au cours de la semaine du 3 juillet

Considérations pour l’équité en matière d’emploi :

Au COCo, nous croyons que notre travail bénéficie profondément de l’expérience, des connaissances et de la sagesse de personnes qui ont été confrontées à des obstacles systémiques. Nous encourageons, entre autres, les Autochtones, les personnes de couleur, les personnes handicapées, les personnes s’identifiant comme LGBTQI2, les femmes, les personnes ayant été incarcérées ou institutionnalisées, les immigrant•es et les personnes issues de la classe ouvrière à poser leur candidature. Nous comprenons également que les candidat•es peuvent s’identifier simultanément à plusieurs de ces identités, de manière à renforcer et à nuancer leur expérience. Nous nous engageons à créer une organisation aussi diverse que les communautés que nous desservons.

Si vous souhaitez être considéré•e pour l’équité en matière d’emploi, veuillez nous le faire savoir dans le formulaire de candidature.