Nouvelle structure intérimaire à la direction du COCo

Au cours des deux dernières années, au fil de nos discussions avec des groupes et organismes communautaires, nous avons pu confirmer ce que beaucoup d’entre vous savez déjà : la période actuelle a été extrêmement difficile pour l’ensemble du secteur. Les organismes communautaires ont dû composer avec des risques d’épuisement professionnel et un roulement de personnel à la hausse, tandis que nous adaptions nos activités aux mesures sanitaires et à la nouvelle réalité.

Parallèlement à ces changements, les deux dernières années ont vu émerger au COCo de nombreuses conversations sur ce qu’implique la mise en œuvre des pratiques de bienveillance, de bien-être et d’anti-oppression dans nos lieux de travail. Aussi, nous avons connu dans ce contexte une importante croissance organisationnelle depuis 2017, où l’équipe du COCo a doublé de taille, et avons dû revoir notre modèle collectif. Cette période d’introspection nous a amené·e·s à de profonds échanges sur les structures qu’il faudrait échafauder pour favoriser des actions plus durables.

Nous sommes reconnaissant·e·s et touché·e·s par les formidables membres de l’équipe du COCo, passé·e·s et actuel·le·s, qui ont contribué par leur leadership, leur réflexion, leur pensée systémique et leurs valeurs d’anti-oppression à faire de l’organisation ce qu’elle est aujourd’hui. Comme nous le disons souvent à nos partenaires, nous sommes ravi·e·s des progrès réalisés au fil des ans, mais le changement structurel demande beaucoup de temps, d’efforts et de ressources. Comme tant d’autres organisations, il nous reste du chemin à parcourir.

À l’automne 2021, le conseil d’administration du COCo a cherché à atténuer l’impact du contexte de la pandémie sur ses activités courantes, tout en laissant plus de place à l’équipe pour lui permettre de s’engager dans un réel processus de restructuration collective. Dans cette optique, le conseil d’administration a approuvé la création d’une structure de gouvernance provisoire, avec deux membres du personnel assumant conjointement la coordination de direction par intérim pour une période de 12 mois.

Nous sommes donc ravis de vous annoncer la nomination de Mich Spieler et de Naïma Phillips comme co-coordonnatrices de direction. Nous les avons choisies pour ces positions intérimaires en raison de le précieux rôle qu’elles ont joué dans la gouvernance collective du COCo.

Mich Spieler est au service du COCo depuis septembre 2018. En plus de son travail à la coordination des technologies communautaires, Mich gère le volet Gouvernance du COCo depuis octobre 2019, en encadrant les structures de gouvernance et en assurant la liaison entre le personnel et le conseil d’administration du COCo S’appuyant sur son expérience à la direction générale d’un groupe communautaire québécois avant de prendre la coordination de la gouvernance au COCo, Mich nous a apporté une compréhension approfondie de l’administration et des finances organisationnelles; une capacité à communiquer et à résoudre les problèmes liés aux défis organisationnels complexes avec beaucoup de clarté, de transparence et de créativité; et une grande détermination à s’engager dans la réflexion critique, l’apprentissage et l’action pour lutter contre l’oppression, tant au niveau personnel qu’organisationnel.

Naïma Phillips travaille au COCo depuis avril 2021 à la coordination du financement et des partenariats. Naïma a mis à contribution ses 15 années d’expérience dans le secteur culturel et communautaire, en tant que directrice des partenariats, directrice artistique, écrivain, collaboratrice et présidente du conseil d’administration. Naïma s’est jointe au COCo dans une période de changement plutôt difficile, et en quelques mois à peine a su jouer un rôle essentiel dans la gouvernante collective et la planification à long terme. Naïma a une pensée stratégique et maitrise les communication; avec une grande capacité d’animer des conversations et de prendre des décisions enrichissantes à propos de sujets complexes. En tant que coordonnatrice du financement et des partenariats, Naïma a préservé et approfondi les partenariats du COCo et nous a apporté de nouveaux fonds considérables. Le tout, accompli avec un engagement indéfectible à ancrer la stratégie de collecte de fonds du COCo dans les principes de l‘anti-oppression et à mettre l’accent sur la sécurité et le bien-être du personnel.

Depuis l’été 2021, Mich et Naïma ont joué des rôles clés comme membres du collectif, en contribuant à la prise des décisions opérationnelles et stratégiques. En tant qu’organisation axée sur la collectivité, nous savons que le leadership revêt de nombreuses formes, et nous attachons une grande importance à la contribution de chaque membre de l’équipe du COCo. Il faut tout un village pour construire un secteur plus sain et plus inclusif. Et nous avons la chance de faire partie d’une vaste communauté d’acteurs et d’actrices du changement passionné·e·s, bienveillant·e·s et capables de réflexion. Nous savons que Mich et Naïma sont en parfaite position pour jouer leur rôle à la coordination de la direction.

Nous sommes au tout début de ce parcours. Dans l’année qui vient, avec le soutien de notre conseil d’administration, l’équipe du COCo plongera collectivement dans une vision et une planification en profondeur de l’avenir de sa structure de gouvernance. Cette démarche sera difficile, itérative et fascinante, mais nous sommes convaincu·e·s qu’il en résultera un COCo plus solide et plus sain.

Nous nous ferons un plaisir de vous tenir informé·e·s, et espérons que notre communauté sera patiente, car nous nous permettrons de rêver au COCo auquel nous aspirons.

-Le conseil d’administration du COCo